Week-end dans les Hautes-Pyrénées : Le Parc Animalier des Pyrénées

C’est avec beaucoup d’attentes que je suis allée visiter le Parc Animalier des Pyrénées * , à côté d’ Argelès-Gazost .   En effet, l’endr...

C’est avec beaucoup d’attentes que je suis allée visiter le Parc Animalier des Pyrénées*, à côté d’Argelès-Gazost.
 
En effet, l’endroit a été élu 3ème plus beau parc/zoo de France par TripAdvisor, je m’attendais donc à être éblouie ! Encore plus après le très beau moment passé la veille dans un autre parc animalier, le Donjon des Aigles (mon récit ici).
 

 
Autant vous le dire de suite : le Parc Animalier des Pyrénées a été à la hauteur de mes attentes, et même plus encore !
  
Quel merveilleux parc !!! Des enclos larges, parfois carrément immenses, des soigneurs disponibles pour répondre aux questions des visiteurs, et aux petits soins avec leurs bêtes, des animaux qui font plaisir à voir et qui ont de l’espace pour vivre... J’ai été émerveillée par cette visite du début à la fin !
 
Laissez-moi donc vous la conter en détails...
 
 
 
LES AILES DE LA NATURE
 
La visite commence pour une immense volière. On marche le long d’un chemin, avec des oiseaux de tous côtés, allant de flamants rose et autres échassiers à de petits passereaux très colorés. Le grillage de la volière est très haut, il y a de la verdure, des mares... Le décor est vraiment magnifique et les oiseaux n’y semblent pas à l’étroit.
 


   
 
AU FIL DE L'EAU
 
Un peu plus loin, on découvre le bassin des loutres. On les voit d’abord à travers une vitre, ce qui nous permet d’observer les loutres en-dessous et au-dessus de l’eau. J’adore ces bestioles, les loutres sont tellement mignonnes !!! il y en avait deux ce jour-là dans le bassin et elles ne cessaient de s’entortiller, se donner des coups de pattes et parfois donner des crocs, passant sur puis sous l’eau, un vrai ballet !
 
Nous sommes ensuite passés au-dessus du bassin, observant les loutres par-dessus une rembarde. On les entendait alors couiner, crier, tout en continuant leur danse.
 
Un soigneur s’occupait du bassin voisin et a volontiers répondu à nos interrogations : les loutres se comportent ainsi lorsqu’elles sont sur le point de s’accoupler:D Ce monsieur nous a alors expliqué que la plupart des loutres que l’on pouvait observer dans les zoos de France sont des loutres d’Asie et vivent très bien en communauté. Dans le Parc Animalier des Pyrénées, nous pouvons observer des loutres d’Europe, ce qui est plus rare. L’inconvénient majeur de cette espèce étant qu’elle est très solitaire et supporte mal la vie en groupe. Ils évitent donc de trop les faire se reproduire.
 
 
 
La visite s’est poursuivie par un enchainement de petits espaces avec mares, cascades et verdure, dans lesquels nous pouvions voir des ragondins, des canards aux couleurs flamboyantes, des ratons-laveurs avec leurs petits (qui se cachaient trop bien pour que je puisse les photographier, dommage)...
 
 
 
LA COLLINE AUX MARMOTTES
 
Jusqu’à ce que l’on arrive à l’enclos des marmottes, qui se résume en une grande prairie où se prélassent plus d’une dizaine de ces bêtes bien dodues ! :D
 
Là, un soigneur proposait aux enfants de prendre une poignée de légumes coupés en petits cubes, et d’entrer dans l’enclos nourrir les marmottes. C’était magnifique à voir, ces petites boules de fourrure venaient manger à même la main des enfants, qui étaient effrayés au premier instant, puis émerveillés la seconde suivante. Mais l’activité n’était pas réservée qu’aux enfants, et dès que leur petit groupe a continué sa visite, j’ai demandé à tenter l’expérience. :D
 
Les marmottes sont mignonnes au possible ! Dès que je me suis assise, à peine la main tendue, elles sont venues y grappiller les petits cubes de légumes, me tenant la main de leurs pattes, leurs quenottes raclant ma paume. Et elles se laissaient volontiers caresser ! Leur fourrure est très douce et c’est un animal qui a l’air adorable ! J’ai adoré ce joli moment de proximité. ^_^
  

 
 
LES YEUX DE LA NUIT
 
Nous avons ensuite continué notre chemin vers les enclos des félins. Nous en avons découverts que nous ne connaissions même pas, comme l’ocelot par exemple, dernière acquisition du parc, qui fait partie de l’espèce des léopards. Ce qui est génial également dans ce parc, ce sont les panneaux explicatifs devant chaque enclos. Ces panneaux sont très bien faits : ils sont synthétiques et faits de petits encarts expliquant les spécificités de la race observée. C’est intéressant et instructif.
 


 
 
TERRE DES OURS
 
Venait ensuite l’une des attractions phares du parc : l’enclos des ours bruns.
 
Avoir une telle proximité avec ces bêtes sauvages est très surprenant, je n’en revenais pas. Bien sûr, l’enclos était assez vaste pour qu’ils puissent un peu s’éloigner des visiteurs et avoir la paix, ce qu’ils ont d’ailleurs fait quelques minutes après notre arrivée.
 
Cet enclos comporte l’un des deux logements du parc, « le refuge », une écolodge qui permet d’observer les ours de plus près puisqu’elle se situe dans l’enclos-même, en bordure.
 



 
 
LA FERME DES PITCHOUNS
 
Après cette belle observation, nous en étions environ à la moitié du parc. A cet endroit se trouve un snack, ainsi que quelques animaux de ferme comme des chèvres, des lapins, ou même des dindes et autres volailles. Il y a même une petite volière dans laquelle on peut entrer pour se retrouver entouré de jolis oiseaux aux plumes jaunes, orange et vertes. :D
  

 
Après une petite pause déjeuner, nous avons poursuivi notre visite du Parc Animalier des Pyrénées.
 
 
SEIGNEURS DES CIMES
 
A ce niveau-là, deux choix s’offrent aux visiteurs : le parcours le plus simple coupe une partie du parc, ou un autre chemin, plus long et qui grimpe pas mal, nous amène sur les hauteurs observer des animaux d'altitude, tels que des bouquetins, des isards, et autres animaux aux cornes biscornues.
 
Bien sûr, nous avons choisi le chemin le plus long, et l’effort en valait la peine. Nous avons pu observer une multitude d’animaux des montagnes, auxquels le parc offre tellement d’espace que l’on a parfois l’impression de les observer dans leur milieu naturel.
 





 
 
LA VALLEE DES RAPACES
 
En redescendant, nous sommes passés de nouveau devant les lynx, avons observé des rapaces tels les vautours ou les gypaètes barbus, pour en arriver à la seconde attraction phare du parc : l’enclos des loups.
 


  
 
AU COEUR DE LA MEUTE
 
Oui, le Parc Animalier des Pyrénées possède une vraie meute de loups, et c’est incroyable à voir en vrai !
 
Nous sommes arrivés au moment où le soigneur venait leur donner leur repas, une vraie chance de pouvoir assister à ce moment privilégié, qui nous a permis de les voir de beaucoup plus près qu’en temps normal.
 
C’est la partie du parc que j’ai préférée personnellement. On constate que les loups ont un immense enclos dans lequel ils peuvent courir ou se mettre à l’écart des visiteurs s’ils le souhaitent. La seconde écolodge du parc se trouve d’ailleurs dans un coin.
 
On peut observer une vraie meute de loups et son organisation, que leur soigneur s’est fait un plaisir de nous expliquer en détails : on reconnaît aisément le mâle alpha, le plus costaud et le plus majestueux de tous. Le soigneur nous a montré son second, le bêta. Puis il y a le dernier né, un louveteau qui mordille les oreilles de ses aînés au point de les abîmer jusqu’au sang, ce qu’ils tolèreront jusqu’à un certain âge uniquement. Et, la queue entre les jambes, l’omega, le souffre-douleur de la meute. C’est ainsi, il y a un omega dans chaque meute de loup, c’est leur façon de fonctionner. Il s’agit du plus faible, il sera mal traité par ses congénères, mangera toujours en dernier... La vie dans un parc fait qu’il souffre certainement moins qu’il ne le ferait dans la nature, et le soigneur fait ce qu’il peut pour s’en occuper au même titre que les autres, mais il y a des lois de la nature contre lesquelles on ne peut rien.
 
Lorsque le soigneur est arrivé, les loups ont de suite compris que c’était l’heure de manger. Ils ont accouru dans sa direction, ne le lâchant plus des yeux durant toute la durée du processus. Le soigneur les appelait par leurs noms respectifs, et par moments, on aurait cru des chiens. Ils le suivaient docilement, se reconnaissant lorsqu’ils étaient appelés. Il semblait y avoir une réelle complicité entre ces animaux et leur soigneur, qui se baladait parmi eux sans jamais les toucher. Un moment fabuleux à voir !
  
 
 


 
Regardez à la fin de cette vidéo, à partir de 50 secondes,
on y voit l'alpha et l'omega côte à côte.
  



 
Nous sommes restés de longues minutes à observer les loups, même après le départ du soigneur. Ces bêtes sont absolument magnifiques !
 
 
GUYANE, TERRE DES COULEURS
 
Pour finir nous avons découvert l’enclos des singes, qui devrait d’ailleurs être renommé « l’enclos des singes chapardeurs » !!! Un écrito avertit avant d’entrer, il faut bien fermer ses poches, ne pas tenir de sac plastique à la main, etc... Mais les singes savent où chercher ! Ils se perchent systématiquement sur les sac à dos et en cherchent l’ouverture, et lorsqu’une poussette approche, c’est à plusieurs qu’ils l’assaillent, sachant directement qu’il faut chercher en-dessous. Ils sont vraiment très drôles à voir ! :D
  


Ci-dessus, des loutres géantes
On croirait des phoques tellement elles sont grosses !
 
Il y avait par la suite quelques derniers enclos, ou plutôt quelques volières mêlant singes et oiseaux exotiques de toutes les couleurs, avec végétation luxuriantes et mares d’eau. J’ai vraiment adoré les aménagements de ce parc, à la fois grands et beaux, un plaisir à parcourir !
 












 
 
Le site web du Parc Animalier : www.parc-animalier-pyrenees.com
L'adresse : 60bis Avenue des Pyrénées, 65400 Ayzac-Ost
  
 
Merci infiniment par Parc Animalier des Pyrénées pour leur accueil !!!

 

    

Le programme de mon week-end dans les Hautes-Pyrénées
 
 
 
* indique un produit/service offert ou partiellement offert dans le cadre d'un partenariat. Je reste libre de mes opinions et parle en toute objectivité.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Des LOUTRES,mon animal sauvage préféré du monde ! Des marmottes qu'on peut TOUCHER ! des loups !! faut que j'y aille ! je surkiffe cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les loutres sont tellement mignonnes, je les adore moi aussi! ^_^ Si tu as l'occasion, fonce, c'est un super parc!

      Supprimer

Votre petit mot :