Le Swaziland, c'était trop peu

Durant notre circuit en Afrique du Sud , nous avons fait un passage d'une journée par le Swaziland .   

Durant notre circuit en Afrique du Sud, nous avons fait un passage d'une journée par le Swaziland.
  

  
Le Swaziland est l'une des deux enclaves de l'Afrique du Sud, avec le Lesotho. Nous étions au Sud de ce petit pays, et devions nous rendre au Parc Kruger, qui se situe au Nord. Le chemin le plus direct était donc de traverser le Swaziland.
  
J'espérais à cette occasion voir du pays, découvrir ses paysages et sa culture. Malheureusement, j'ai été un peu frustrée par cette étape du voyage. Laissez-moi donc vous raconter ma journée.
  
  
Nous avons commencé par la visite d'une fabrique de bougies swazi. Il s'agissait d'une boutique qui vendait divers objets, artisanaux ou non, et surtout des bougies faites à la main. C'est dans l'arrière-boutique que la confection est d'ailleurs effectuée, et nous avons eu droit à une démonstration.
  



  
Partant d'un simple cube de paraffine qu'ils malaxent et triturent avec un bâton de bois, ils arrivent à créer toutes sortes d'animaux, le tout en une minute à peine, c'est bluffant! La démonstration a été hyper rapide vraiment, et cela paraissait si simple entre ses doigts!
  
Cette boutique était une parmi d'autres, mais peu d'entre elles vendaient réellement des objets artisanaux, c'était dans l'ensemble assez décevant.
  
Heureusement, juste à côté, se trouvait un petit marché, avec une foule d'objets en bois ou en pierre posés sur des étals de fortune ou à même le sol, et où l'on pouvait négocier les prix. J'en ai profité pour me ramener un masque africain en guise d'objet de décoration. :)
  
  
Nous avons ensuite repris la route pour nous arrêter à une autre boutique, un peu plus loin. Celle-ci était spécialisée dans la vente d'objets d'artisanat en verre recyclé. Pas de démonstration ici, il s'agissait d'un arrêt shopping.
  
Cela a été l'occasion d'acheter quelques petits cadeaux pour la famille, mais les objets devenaient vite chers en comparaison de l'économie du pays.
  
Cet arrêt a été animé par l'arrivée inopinée de la reine-mère du Swaziland accompagnée de la reine du Lesotho et ses fils (à moins que ce ne soit l'inverse, j'ai un doute). En tout cas leur arrivée était très attendue, la sécurité était assurée par la police swazi et les journalistes locaux étaient prêts à les accueillir et à filmer leur moindre mouvement.
  





  
Nous avons ensuite roulé vers le Nord du pays jusqu'à atteindre la frontière, où se trouve le village culturel de Matsamo.
  
C'est ici que se trouve une grande partie de ma déception. Au final nous n'aurons vu que peu de choses du Swaziland. L'aspect culturel de notre passage s'est traduit en virées shopping dans des attrape-touristes, et des paysages nous n'avons eu qu'un vague aperçu depuis les fenêtres de notre bus. C'est là tout l'inconvénient des circuits organisés, cela laisse parfois quelques frustrations. Ce qui est dommage également, c'est qu'initialement nous avions une option "safari en 4x4 dans le Swaziland" que l'on pouvait faire à la place du marché swazi, mais celle-ci a été annulée car notre route n'était pas optimale pour cela.
  
Voici donc un aperçu du Swaziland, photographié sur la route :
  

    
  
C'est après avoir passé la douane, juste après la frontière Swaziland-Afrique du Sud, que nous avons visité le village de Matsamo.
  

   
Matsamo est un village culturel swazi reconstitué. Nous avons été accueillis par ses "habitants" et, après un bon déjeuner, nous avons pu visiter une hutte typique. On nous a expliqué le mode de vie des ancêtres swazi, qui avaient une conception toute particulière des relations homme-femme dont je vous passerai les détails haha! Bref, je suis bien contente que nous ayons évolué! XD
  


    
Après quoi nous avons assisté à un spectacle de chants et de danses de plus en plus rythmés, c'était enthousiasmant et très entraînant! Certains d'entre nous se sont même faits embarquer par la troupe pour danser avec eux! :D
  
Alors que nous pensions tout du long assister au spectacle d'habitants du Swaziland faisant cela pour vivre, dans ce pays où beaucoup sont dans le besoin, c'est après la quête qui a suivi le spectacle que nous avons appris qu'il s'agissait en fait d'une troupe professionnelle, locale bien sûr, mais qui connaissait un grand succès et faisait une tournée en Europe. Ils passaient même en France prochainement! Cela donne un peu l'impression de s'être fait berner.
  
Mais peu importe au final, car le spectacle était vraiment super et nous avons tous passé un excellent moment!
  
  

  


  

  
  
Après ce chouette spectacle, nous sommes allés nous installer à l'hôtel où nous resterions pour le reste du séjour, soit trois nuits : le Pine Lake Inn, à proximité du Parc Kruger.
  
Encore une fois, l'hôtel était superbe, tout confort, avec une belle piscine et vue sur le lac. C'était top, et vraiment reposant de poser ses valises pour plus d'une nuit cette fois.
   

  
Vous l'aurez compris, le prochain article traitera du fameux Parc Kruger et de mon dernier safari en Afrique du Sud. <3

Vous aimerez aussi

4 commentaires

  1. dommage que n ai si peu vu du pays
    en 1 jour c est difficile
    votre idée de départ annulé c est la difficulté j imagine avec les circuits organisés
    j en fais jamais dc je n ai pas d éléments de comparaison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est toujours décevant de voir une activité être annulée ainsi. Mais ce sont les aléas des voyages organisés comme tu dis.

      Supprimer
  2. Ne te dis pas que tu as été bernée, dis toi qu'au lieu de voir des gens transformés en figurants du folklore de leur propre pays, tu as vu des artistes qui contrôlent leur image, maîtrisent leur art, s'approprient leur culture, la défendent, gagnent de l'argent, vivent de leur art. Je préfère toujours à une "authenticité" douteuse la certitude que les gens qui se mettent en scène choisissent de le faire et sont correctement payés pour ça - le tourisme peut ainsi rendre du pouvoir aux gens :-) Merci pour cet article super intéressant sur ce petit pays que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y avais pas songé ainsi mais tu as complètement raison !!

      Supprimer

Votre petit mot :